Ambrym, pour la 6 ème fois! 

Depuis deux ans je me rend régulièrement sur le volcan d’Ambrym. C’est un endroit que j’affectionne particulièrement pour ses ambiances uniques, son volcan si particulier et pour les instants de vie qu’on partage avec les habitants de cette île.
Aujourd’hui je décolle pour Port-Villa, cela fera la 6ème fois que je me rend sur l’île noire du Vanuatu, une île mystérieuse qui ne délivre ses secrets  qu’avec parcimonie.
Je me suis fixé comme objectif cette fois ci de photographier les craquelures généralement présentes sur la surface des lacs de lave.

Cela me donnera l’occasion de tester un peu plus l’objectif EF 100_400 F4,5-5,6 L IS USM, que j’ai acheté récemment pour photographier les baleines à bosse.
Je viens également d’investir dans un sac photo de trek  de la marque F-STOP. Il s’agit du modele Suka 70L de la série Montain, avec un insert ICU Pro large. Je vous livrerai mes impressions à mon retour, je vais pouvoir l’éprouver pendant 9 jours.
Je pars une nouvelle fois avec mon guide et ami Michel MASSAT.

Pour rappel:

Le volcan d’Ambrym se situe sur l’archipel du Vanuatu. Il est considéré comme un des volcans les plus actifs au monde. Ses deux principaux cratères Le Bembow et le Marum constituent l’intérêt majeur du volcan. En effet, se situe à l’intérieur des deux cratères des lacs de lave qui bouillonnent constamment. Cette particularité est unique au monde et suscite beaucoup d’interrogation au sein de la communauté scientifique. Etre observateur d’un tel spectacle est une énorme chance. Les environs du volcan sont tout aussi intéressants. Ce volcan dégaze 5000 tonnes de SO2 par jour.
Les derniers relevés montrent qu’il y a ces derniers temps une grosse activité volcanique.

capture-decran-2016-10-10-a-09-04-43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *